Municipalité de Notre-Dame-du-PortageMunicipalité de Notre-Dame-du-Portage
Comité CCU

Passer au contenu principal

Comité CCU

Facebook RSS Bottin des entreprises Réservation de salleQuestions et réponses Nous joindre
Dans la plupart des municipalités, il y a un plan d’urbanisme qui détermine les règles générales de construction et un CCU (Comité consultatif en urbanisme) dont le rôle est de donner des avis au conseil municipal qui décide de l’acceptation ou des refus des projets qui lui sont soumis.
Maisons de couleur
À l’instar des arbres, ce mois-ci le CCU s’exprime en couleurs  Notre architecture est ce joyau dans l’écrin d’un fabuleux paysage où l’œil devrait glisser sur une harmonie entre les couleurs des maisons et en s’accrochant, le moins possible, sur une discordance surgissant de l’ensemble. Les choix sont infinis en construction moderne:  les matériaux usinés sont vantés comme étant plus durables, ils imitent à s’y tromper le bois (l’odeur reste de la gamme des COV). Quoique les couleurs "mode" favorisent les inventaires, il suffit de fouiller sur le site Internet du fabricant pour avoir en main une palette digne des coloris du voisinage. À moins de vouloir être remarqué par les pilotes survolant en boucle notre village, vous gagnerez en valeur si vous respectez le cachet de votre maison et surtout, ses matériaux d’origine, tel que le bois. Un bon ébéniste vous indiquera l’essence de bois selon son usage prévu et vous saurez comment l’entretenir pour en conserver toute sa noblesse. Au Québec d’antan, les couleurs se fabriquaient de source: l’indigo et le cobalt donnaient les bleus, du rouge ferrugineux ou sanguin étaient des éléments symboliques; de l’ocre on fabriquait le jaune. Ensuite, les matériaux des plus aisés étaient maçonnés, puisés in situ, nobles et véritablement durables. "Les dominantes chromatiques de chaque localité sont issues de l’usage des matériaux trouvés sur place pour la construction des maisons [...] La couleur devient symbolique d’un lieu ou d’une localité et participe à la mémoire collective qui en est élaborée". (1) Puisque toute la palette chromatique est disponible, comment élaborer une base à ce qu’on souhaite voir ou éviter au Portage ? St-Féréol-des-Neiges encadre les choix de matériaux et de couleurs tout en laissant libre une construction d’esprit «champêtre» qui "laisse transparaître un aspect plutôt vieillot, inspiré des formes des maisons ancestrales villageoises, sans toutefois les reproduire. La patine que prennent avec le temps les matériaux naturels et les imperfections [...] contribuent aux caractères rustique et bucolique associés à ce style.(2) Au palmarès des décisions colorées, la Ville de Québec veut privilégier des couleurs naturelles et sobres [...] et d’éviter des couleurs vives ou phosphorescentes ! (3) Lorsque vous hésiterez entre le brun foncé ou le jaune vif, je vous suggère la lecture de la charte des couleurs de Ste-Julienne (4); une réflexion chatoyante sur la vie en commun. France Paquin, architecte & membre du CCU Sources: 1-Petit, Siret, Simonnot (2018) 2-PIIA, Municipalité de Saint-Ferréol-les-Neiges (2007)  3-2009, R.V.Q. 1400, a. 970. 4-https://www.sainte-julienne.com/wp-content/uploads/2014/08/annexe_b_charte_couleurs_2012.pdf

CHRONIQUES PRÉCÉDENTES


SIÈGE ET NOM DES MEMBRES

Sous la présidence de M. Michel Samson

Siège no 1 : Jocelyn Guimont

Siège no 2 : Alain Lachance

Siège no 3 : Michel Samson

Siège no 4 : à venir

Siège no 5 : Myriam Mongrain

Siège no 6 : France Paquin

Siège no 7 : Suzette de Rome

Siège no 8 : Vincent More